Attaquée à coups de machette, elle doit maintenant se battre contre l'IVAC

Malgré des pertes de mémoire, des problèmes de sommeil et des crises de panique répétées, Kathy Bolduc, qui a violemment été attaquée à la machette, doit se battre pour être considérée comme une victime aux yeux du régime d’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

Appuyée par l’avocat Marc Bellemare, Mme Bolduc, doit quotidiennement affronter les conséquences de l’agression dont elle a été victime en octobre 2015, qui la rendent encore aujourd’hui inapte à travailler.

Après avoir reçu plusieurs coups de machette au visage et à la tête par Yannick Fortin, qui était en «psychose toxique», elle a reçu 10 semaines d’indemnisation par l’IVAC. Un montant d’un peu plus de 3000 $ que Me Bellemare qualifie de «ridicule». «Je suis parfois agressive. Pas sur le monde, mais en dedans de moi quand je me regarde dans le miroir. Ce n’est pas facile de se voir comme ça tous les jours», indique la jeune femme de 28 ans, qui a le visage marqué d’une imposante cicatrice.

views : 37 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below